Bataille de La Malmaison

Bonjour et merci aux visiteurs

Rythme quotidien pendant la bataille de La Malmaison.

.

lundi 5 juin 2017

Semaine du 28 mai au 3 juin 1917 - "En sommeil apparent"



- Après les constats d’échec et le changement à sa tête, « la Ve Armée se mettra en « sommeil apparent ». A cet effet, elle diminuera progressivement l’intensité de ses tirs d’artillerie, se bornant à riposter, au taux de 2 contre 1 d’ailleurs. » (JMO Ve Armée)
- Dans cette zone entre Aisne et Reims, il y a donc peu d’actions marquantes, sinon les tirs allemands sur Reims, sur la Miette et des explosions de mines des deux camps à la Cote 108.
- Dans les autres zones, les Français sont plutôt calmes là aussi, notamment parce que les états-majors doivent gérer les mutineries, qui se multiplient à l’arrière du front et gênent les mouvements de troupes, donc toute possibilité d’action d’envergure.
- Les Allemands restent très actifs, avant tout par l’aviation, mais aussi régulièrement par d’intenses tirs d’artillerie et, ponctuellement, des coups de main pour la possession des « observatoires » sur le plateau (Hurtebise, nord de Braye, etc.).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire