jeudi 10 août 2017

Semaine du 30 juillet au 5 août 1917

- Les deux armées se montrent plutôt tranquilles, en dehors des activités traditionnelles. Des mouvements de troupe expliquent en partie ceci.
- De nombreux petits combats très localisés, pour une tranchée ou un point haut, ont cependant lieu ; ils ne concernent qu’un petit nombre de soldats, mais sont très violents et se traduisent par des avancées et des reculs très fréquents.
- Le 30 juillet par exemple, le 8e groupe de Chasseurs à pied reprend les tranchées de la Gargousse et du Salpêtre, dépasse même localement le Chemin des Dames avant d’être légèrement repoussé dans la nuit ; plus de 200 prisonniers, dont de nombreux officiers et sous-officiers, sont capturés.
- Le 2, toujours côté français, « une compagnie du 21e BCP (13e DI) exécute un brillant coup de main sur le saillant ennemi 88.51 dit du « Tas de fumier ». 3 groupes d’une dizaine d’hommes, dirigés chacun par 1 officier ou Aspirant, ramènent sans perte 27 prisonniers et 1 mitrailleuse. » (JMO VIe Armée)




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire