mardi 31 octobre 2017

Mercredi 31 octobre 1917



- Journée très calme. Aucune action notable n’est à signaler, avec une activité d’artillerie plus limitée que les jours précédents. Le mauvais temps gêne considérablement les observations aériennes, qui ne remarquent aucun signe de repli allemand.
- 15 mots, 92 blessés et 1 disparu à la VIe Armée.

lundi 30 octobre 2017

Mardi 30 octobre 1917



- Journée globalement calme par rapport aux précédentes, sauf en quelques points très localisés, comme le sud de Cerny ou les alentours de Froidmont, où les Allemands se montrent entreprenants, mais sans succès grâce surtout à la vigilance de l’artillerie française.
- Pertes de la VIe Armée : 92 morts, 386 blessés, 5 disparus

- A noter qu’à la Ve Armée, un coup de main réussi est mené par les Français au sud-ouest de Brimont, qui ramène 18 prisonniers et beaucoup de matériel.

dimanche 29 octobre 2017

Lundi 29 octobre 1917



- Journée plutôt calme, marquée par la réorganisation des deux adversaires. Tandis que les Allemands aménagent leur nouveau dispositif défensif sur les contreforts au nord de l’Ailette, les Français de la VIe Armée prennent la suite des troupes relevées de la Xe.
- Ce sont donc les deux artilleries qui se montrent assez actives pour empêcher toute velléités offensives pendant ce temps.
- Malgré tout, les Allemands mènent un assaut important pour essayer de reprendre le terrain perdu au nord de Froidmont : vers 12h30, ils attaquent en 3 vagues successives, mais les nouvelles positions défensives françaises tiennent le choc.
- 38 morts et 194 blessés à la VIe Armée.